Défis RH – Épisode 1 : Les enjeux du dialogue social en 2022

Nous vivons des bouleversements majeurs qui impactent notre environnement et l'ensemble des activités humaines ! À l'heure où le travail hybride se généralise, quelle forme prend le dialogue social ? Pour en parler, Jean François Guillot - Expert en qualité sociale et intervenant à l’IGS.

Les Défis RH #1 Les enjeux du dialogue social en 2022

La situation du dialogue social en 2022 ?

« Le dialogue social est aujourd’hui à la croisée des chemins. Le légal a rajouté le « E » d’environnement à tout ce qui est déjà social. De ce fait, personne ne sait réellement comment cela va se mettre en œuvre, probablement les grandes entreprises créeront elles, elles-mêmes, leur vécu en la matière. Pour le reste, la crise sanitaire a profondément transformé les choses : perte de compréhension de ce à quoi sert le dialogue social, perte de vue des syndicats et des syndicalistes, à quoi servent-ils finalement ? Perte des candidatures pour les élections… Or il nous faut des candidats pour le dialogue social. La priorité a été mise sur la santé, la sécurité, les conditions de travail au gré des contraintes sanitaires et de la situation. Mais cela a eu pour conséquence de rejeter des mois et peut-être des années après, des questions importantes en matière de dialogue social ».

Hybridation du dialogue social : qu’en est-il ?

« Hybride oui, car désormais on sait que le dialogue social, d’un point de vue technique, ne sera plus jamais le même. D’ores et déjà les ordonnances permettaient de réaliser un certain nombre de réunions à distance. Le dialogue social a parfois rendu nécessaire 100% de réunions à distance. Aujourd’hui des syndicalistes disent : « non, on veut continuer à négocier les accords importants en présentiel. » Pourquoi ? Parce qu’on a plus de temps, parce qu’on peut davantage s’exprimer, parce qu’aussi, disons-le tout net : des techniques issues du théâtre, de la prise de parole en publique peuvent fort bien s’exprimer là ou derrière un écran vous perdez 70% de votre impact. Oui il faut donc repenser cela, mais ça ne s’arrête pas là, je reviens toujours à ma crise de vocation, je reviens également au sens du dialogue social, il faut sortir de la boîte noire du dialogue social qui jusqu’alors était réservée au couple DRH/ DRS et syndicalistes ».

Les 4 défis pour une qualité du lien social ?

​​​​​​​« Derrière l’écran il n’y a plus de lien. Or dans « relation sociale » il y a « relation » et il y a « sociale » donc c’est très mauvais de ne considérer que la « technique » sociale sans tenir compte de la « relation ». Le deuxième enjeu était déjà présent avant le Covid : c’est la mainmise des DAF sur le volet DRH et social. Le jour où on managera le social au tableur Excel, cela causera des dégâts très forts, surtout en France. Troisièmement, on ne peut exclure les managers du dialogue social. Ils font partie intégrante du dialogue social. Le canal syndical - représentants de proximité, élus CSE, délégués syndicaux - est évidemment très important. Le canal managérial a aussi toute son importance dans le dialogue social. Quatrième élément qui me paraît déterminant : l’entreprise ne peut plus aujourd’hui se désintéresser de son paysage syndical. Autrement dit des talents sociaux. Les talents à fibre sociale doivent être encouragés à se présenter aux élections pour quelque syndicat qu’ils veulent bien évidemment, mais il faut que le social devienne une préoccupation de l’entreprise. Le corps intermédiaire syndical est décisif en France dans l’entreprise, et toutes les grèves qu’on a vues en début d’année, démontrent bien l’importance du dialogue social y compris dans les grandes entreprises. »

Un conseil d’expert ?

« Naturellement dans « dialogue social » tout le monde comprend « droit social ». Au-delà du droit social, il est nécessaire de se former à la relation sociale, car la relation est supérieure au contenu, le droit c’est de la conformité, c’est 10% du sujet. Le reste c’est la nécessité de mettre en place une relation de qualité qui permet à un contenu de qualité d’exister et surtout d’être appliqué. »

Pour aller plus loin :​​​​​​​
Découvrez nos certificats pour renforcer votre expertise en relations sociales 

En savoir plus ?

Découvrez nos Certific​​​​​​​ats de Maîtrise de Compétences (CMC) axés Dialogue social et RSE​​​​​​​