Comment se reconvertir professionnellement à 50 ans ?

La reconversion professionnelle est désormais possible à tout âge ! Le modèle d’une carrière rectiligne au sein d’une même entreprise est en voie de disparition, et il n’y a aujourd’hui rien d’étonnant à se lancer dans une reconversion professionnelle à 50 ans. S’il est vrai que les idées reçues ont parfois la vie dure. L’âge n’est pourtant pas un frein, bien au contraire ! Les 50 ans et plus possèdent de nombreux atouts à faire valoir.

reconversion 50 ans

Pourquoi se reconvertir à 50 ans ?

​​​​​​​Envisager une reconversion professionnelle lorsque l’on a 50 ans peut découler de plusieurs facteurs.

C’est en général à l’âge de 50 ans que l’on se connaît le mieux soi-même. En effet, l’expérience de la vie et de votre emploi vous a très certainement permis de mieux vous connaître et de cerner vos attentes quant à votre vie personnelle et professionnelle. Vous savez ce que vous voulez ou ce que vous ne voulez plus. Il n’est ainsi pas rare qu’après plusieurs années de bons et loyaux services ou qu’avec l’arrivée d’une nouvelle équipe encadrante ou de direction, le fonctionnement et les valeurs de votre entreprise ne soient plus en adéquation avec les vôtres.

Vous pouvez également avoir d’autres aspirations, la cinquantaine est très souvent synonyme de bilan. Etes-vous heureux dans votre entreprise ? Votre emploi vous permet-il de vous épanouir ? Donne-t-il un sens à votre quotidien ? Il n’est pas rare que d’anciens regrets d’orientation ressurgissent à cette période.

Parfois, c’est l’entreprise elle-même qui se sépare de ses profils seniors dans le cadre d’une réorganisation.

Quel que soit le motif, qu’il s’agisse d’une volonté personnelle ou suite à un licenciement ou encore une rupture conventionnelle, la reconversion professionnelle à 50 ans représente l’opportunité de réaliser ce dont vous avez envie et d’atteindre vos objectifs. Il vous reste encore quelques années à travailler, profitez-en !

Comment se reconvertir à 50 ans ?

La reconversion professionnelle va être un cheminement sur lequel vous devrez investir du temps. C’est en effet un projet à mûrement réfléchir, en commençant par un travail d’introspection qui va vous permettre de bien vous connaître. C’est en effet la base ! Il faut dresser un bilan sur vous-même, que ce soit au niveau personnel ou professionnel. Cet état des lieux va vous permettre de lister ce que vous allez prioriser pour vos recherches ainsi que les pistes à suivre.

Il convient tout de même de vous renseigner au niveau du marché de l’emploi afin de savoir si vos pistes présentent d’intéressantes opportunités d’emploi, et plus particulièrement pour les 50 ans et plus. Pour tout cela, réaliser un bilan de compétences est une étape cruciale.

Vous allez également devoir adapter votre candidature, si vous n’avez pas cherché d’emploi depuis longtemps et surtout si vous changez totalement de secteur. En effet, le CV et la lettre de motivation évoluent avec le temps et il est possible que vous deviez moderniser votre candidature afin de mettre votre expérience en valeur. Vos compétences sont en effet votre atout majeur, il faut les mettre en lumière ! Profitez également de cette expérience pour activer votre réseau. A 50 ans, vous possédez un carnet d’adresses confortable, n’hésitez pas à le solliciter afin d’avoir des recommandations ou des contacts dans les entreprises qui vous intéressent.

Dernier petit conseil : soyez persévérant et flexible, en vous répétant que tout est possible !

La reconversion à 50 ans, avantages et inconvénients

Comme à tout âge, la reconversion professionnelle à 50 ans présente des avantages et des inconvénients, qu’il faut prendre en compte avant de prendre une décision.

On ne peut nier le fait que les entreprises peuvent être frileuses à embaucher un collaborateur de 50 ans, partant du principe qu’avec son expérience, sa rémunération est trop importante. De même, elles peuvent rechigner à vous intégrer en vous formant en interne du fait de votre « prochain » départ à la retraite.

Il vous reste pourtant de belles années en activité, et surtout, ces entreprises se privent (à tort) de votre savoir-faire ! L’expérience de l’entreprise et de votre secteur d’activité d’origine que vous avez acquise au fil des années est votre avantage n°1. Vous pourrez la valoriser que ce soit dans votre domaine ou dans un autre. Quand vous postulez, faites valoir cette force irremplaçable !

Votre maturité représente également un autre atout, car vous êtes plus réfléchi, à même de prendre les bonnes décisions. Vos années passées en entreprise vous ont apporté des savoir-être qui ne s’acquièrent qu’avec l’expérience. Encore une force à brandir fièrement.

Souvent, à 50 ans, l’argent est aussi une question moins pressante que quand on est plus jeune, dans le sens où vous n’avez plus de jeunes enfants à élever et il y a de fortes chances pour que vous soyez propriétaire de votre logement et que vous ayez fini de le payer. Le risque financier est ainsi bien moins important que pour d’autres tranches d’âge… encore un avantage pour vous par rapport à des professionnels plus jeunes !

Choisir la formation continue

Pour réussir votre reconversion professionnelle à 50 ans, vous aurez très probablement besoin de suivre une formation continue afin d’acquérir les compétences qui vous manquent pour accéder au métier qui vous intéresse. Autre avantage : avoir suivi une ou plusieurs formations pour atteindre votre objectif montre votre motivation et votre capacité à apprendre de nouvelles choses. Alors que certains employeurs peuvent avoir peur de recruter un profil senior qu’ils imaginent trop rigide, vous tordrez le cou aux préjugés. Ce choix sécurisera votre parcours et mettra en valeur votre candidature.

Réorientez-vous avec le Groupe IGS

​​​​​​​Le Groupe IGS est à vos côtés et vous propose différentes formations continues dans des secteurs très variés, afin que vous concrétisiez vos projets.

Les formations continues du Groupe IGS vous permettent de vous orienter vers de nombreuses filières d’avenir :

Les rythmes de ces cursus sont adaptés à votre situation et peuvent ainsi être à temps partiel, si vous êtes en poste, à temps complet ou encore à distance.