Comment se reconvertir professionnellement à 40 ans ?

La reconversion est possible tout au long de votre carrière professionnelle. Mais s’il y a une période transitoire qui fait à la fois peur et constitue un tournant décisif dans la suite de votre carrière, c’est bien l’avènement de la quarantaine. Si vous envisagez une reconversion professionnelle à 40 ans, la formation continue constitue un excellent moyen pour atteindre cet objectif. Vous devez répondre à un certain nombre de questions et avoir une visibilité sur le défi qui vous attend avant de vous lancer.

reconversion

Pourquoi se reconvertir à 40 ans ?

La quarantaine rime généralement avec expérience et maturité. C’est une période qui correspond, pour beaucoup, à la moitié de leur vie professionnelle.

De manière générale, on pense à la reconversion professionnelle lorsqu’on se sent moins épanoui dans son travail, en raison d’horaires difficiles à gérer, à cause d’une direction des ressources humaines rigide, voire à la survenue d’un burn-out. Mais même arrivé à 40 ans, la reconversion doit être vue comme quelque chose de positif. C’est une solution pour donner plus de sens à sa carrière professionnelle, tandis que certains souhaitent mieux gagner leur vie. Pour d’autres, ce sera la quête d’une plus grande liberté qui motive le projet de reconversion.

​​​​​​​Quoi qu’il en soit, pour connaître la direction à prendre, vous devrez réaliser un bilan de compétences afin de faire le point sur votre situation actuelle et de déterminer ce que vous avez envie de faire. Cette démarche est indispensable pour réussir votre reconversion et nécessite généralement l’accompagnement d’un coach spécialisé. Si certains disent que 40 ans, c’est l’âge de la dernière chance, rien ne peut être plus faux ! Il reste encore suffisamment de temps pour profiter de votre carrière. Alors, ne craignez pas de vous lancer !

Comment se reconvertir à 40 ans ?

La reconversion à 40 ans nécessite une préparation minutieuse. Après avoir fait votre bilan de compétences et méthodiquement défini vos attentes et la suite de votre carrière, vous devrez évaluer l’état du marché du travail pour le métier ou le secteur qui vous intéresse. Votre coach et/ou des centres spécialisés dans votre futur domaine pourront vous aider à faire le point sur les besoins à combler ou une potentielle clientèle à séduire, pour ceux qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.

L’évaluation du coût du projet de reconversion est l’une des étapes les plus importantes dans la préparation de votre projet. Vous devrez suivre une ou plusieurs formations, peut-être devrez-vous déménager… sans oublier qu’il vous faudra avoir de l’argent de côté pour maintenir votre niveau de vie attendant d’entamer votre nouvelle carrière, même si vous avez un époux ou une épouse qui continue de travailler. La reconversion à 40 ans peut aussi avoir un impact sur votre famille qu’il faut prendre en compte. Si vous comptez rester dans le même secteur d’activité, il est conseillé de garder de bonnes relations avec votre ancien employeur et vos anciens collègues car ils pourraient devenir de futurs clients ou un partenaires.

La reconversion à 40 ans, avantages et inconvénients

Existe-il un moment idéal pour penser à la reconversion professionnelle ? S’il n’y a pas de mauvais moment pour changer de métier, refaire sa vie et se reconvertir à 40 ans a l’avantage de permettre de profiter d’une solide expérience professionnelle et d’avoir une meilleure idée de son avenir sans avoir peur de se tromper. Ce qui n’est pas toujours le cas quand on décide de se reconvertir à 25 ans.

La reconversion après 40 ans permet aussi bien souvent de prendre soin de sa santé physique et mentale. Cela s’explique par le fait qu’en renonçant à un poste stressant et qui implique de nombreuses heures supplémentaires, les quarantenaires qui se reconvertissent profitent d’une vie professionnelle plus sereine. C’est une raison souvent citée pour changer de métier.

S’il peut sembler plus difficile de sortir de sa zone de confort à 40 ans et si le changement de métier peut faire craindre un ralentissement de votre train de vie, ne vous laissez pas impressionner. Rappelez-vous les raisons pour lesquelles vous ressentez ce besoin de changer de vie. De même, en choisissant la reconversion à 40 ans, la société peut sembler être contre vous et votre projet. Ne laissez pas les clichés et les pressions vous faire dévier de votre trajectoire. Vous êtes un homme ou une femme mature et personne n’a à vous dicter à quel âge il est trop tard pour vous reconvertir.

Choisir la formation continue

La formation continue est une solution recommandée dans le cadre de la reconversion professionnelle. Car c’est une démarche qui permet de se former à un nouveau métier et d’en découvrir très vite les réalités, d’accéder aux compétences et aux savoir-être d’un nouveau secteur d’activité. C’est ainsi que vous sécuriserez votre reconversion en étant  mieux préparé à entrer sur le nouveau marché professionnel.

Selon vos besoins, vous pouvez opter pour une formation diplômante ou certifiante, reconnue sur le plan national ou à l’international.

Réorientez-vous avec le Groupe IGS

Si la reconversion professionnelle vous tente à 40 ans, le Groupe IGS vous propose ses programmes de formation professionnelle à Paris, Lyon et Toulouse. Nos établissements accompagnent depuis 45 ans les salariés dans le développement de leurs compétences et leur réorientation professionnelle. Des conseils à la mise en relation avec un réseau d’anciens, en passant par l’aide au financement, le Groupe IGS intervient à toutes les étapes de votre formation, pour vous accompagner sereinement vers votre nouvelle carrière.

Vous hésitez sur le secteur vers lequel vous tourner ? Avec le Groupe IGS, vous pourrez choisir :