Fonction RH : vers quelles évolutions ?

Les codes traditionnels des entreprises ont beaucoup évolué suite à l’avènement de l’ère digitale avec son lot de nouvelles technologies. Au cœur de ces bouleversements, la fonction RH a continué de revêtir une importance stratégique pour les entreprises, compte tenu de son rôle clé en matière d’accompagnement de la transformation.

Image fonction rh

Accompagner la transformation, une priorité absolue

 

L’édition 2020 du Baromètre des DRH édité par Gras Savoye Willis Towers Watson, en partenariat avec RH&M et ABV Group, relate le rôle central des équipes RH dans l’accompagnement des projets transformationnels et aussi l’attention particulière accordée aux sujets relatifs à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Ainsi, on apprend que 86 % des DRH interrogés ont l’intention de mettre à profit leur influence pour améliorer l’expérience salarié, alors que pour 91 % d’entre eux, la tête de liste des priorités de 2020 consiste à soutenir et accompagner la transformation de l’entreprise. Il s’agit même d’une priorité absolue pour 71 % des répondants.

Pour ce qui est des moyens, 84 % des professionnels interrogés considèrent que la transformation de l’entreprise nécessite en premier lieu la mise en place d’une culture promouvant l’innovation et l’agilité, tandis que 56 % d’entre eux pensent plutôt que cette transformation doit reposer sur une gestion des emplois et des parcours professionnels, à égalité avec ceux qui privilégient la flexibilisation des organisations et du temps de travail (56 %).
La dématérialisation des tâches et la robotisation (52 %), la création d’une culture internationale (41 %), l’implémentation d’un nouveau mode de gouvernance (35 %) ou encore la restructuration de l’entreprise (34 %), sont autant de leviers qualifiés d’importants par les DRH interrogés.

 

La gestion des talents, un élément essentiel de la transformation

 

L’attractivité et la marque employeur (92 %) et le développement des compétences (90 %) sont les principaux enjeux de la politique de gestion des talents. Cette dernière étant un élément essentiel de la transformation organisationnelle.

Ainsi, pour 89 % des DRH, l’engagement et la fidélisation des collaborateurs sont perçus comme prioritaires pour renforcer cette politique. Pour parvenir à concrétiser les ambitions des entreprises, 80 % des DRH évoquent le développement des compétences de leadership, 73 % le management de la performance et 61 % la gestion des hauts potentiels.

Les sujets RSE, diversité et inclusion accaparent également l’attention des DRH. Les résultats du baromètre montrent ainsi que 89 % des DRH prêtent davantage d’importance à la qualité de vie au travail et au bien-être des collaborateurs, 85 % d’entre eux s’intéressent de plus en plus à la question de l’égalité femmes-hommes et 74 % s’intéressent de plus près au sujet de la non-discrimination au travail. Ces sujets sont censés permettre aux DRH de relever deux de leurs défis majeurs, à savoir l’amélioration de l’expérience des collaborateurs et leur engagement.

 

Vers plus d’efficacité dans la fonction RH

 

On apprend également que pour 78 % des DRH, la qualité du dialogue social constitue un enjeu de taille pour l’efficacité de la fonction RH elle-même. Les autres enjeux sont la digitalisation (71 %) et l’évolution du système d'information de gestion des ressources humaines (67 %), ainsi que l’analyse de la performance RH (62 %) et la mise en place de tableaux de bord (61 %).

Les DRH n’hésitent pas à initier des transformations d’envergure au sein de leurs organisations pour offrir à leurs collaborateurs une expérience optimale. Aujourd’hui, cela passe inéluctablement par le recours aux nouvelles technologies et aux solutions digitales. Cette réalité implique de miser sur le développement des collaborateurs à travers la formation et l’apprentissage, afin de lutter contre l’obsolescence des compétences notamment.

Les RH sont appelées à être force de proposition en élaborant des plans de formation à même d’optimiser leur capital humain. Il leur revient également de trouver et mettre en place les solutions pour faciliter la transition technologique, en adaptant les méthodes de travail aux nouvelles fonctions digitales. Le Baromètre International 2019 Cegos "Transformation, compétences et learning" montre ainsi que 74 % des DRH accordent à la formation une importance capitale, dans la mesure où elle permet de faire face aux impacts du digital sur les métiers et les compétences.

Vous êtes un particulier, un salarié ou un demandeur d'emploi et vous vous intéressez aux métiers RH ? Le Groupe IGS Formation Continue vous propose une offre de formation unique incluant notamment des formations diplômantes en ressources humaines.