Responsable en Gestion et Développement d'Entreprise

Retour au catalogue

Titre enregistré au RNCP au niveau II (Bac + 4)*

Partager cette formation :

  • Facebook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin

Objectifs pédagogiques

  • Conduire les projets de l'entreprise (administration générale et gestion)
  • Piloter et gérer le contrôle financier des activités de l'entreprise
  • Planifier et contrôler l'activité commerciale de l'entreprise
  • Assurer le management des hommes et la communication de l'entreprise

Profil

Formation incontournable pour les managers de centre de profit et les responsables administratifs et financiers, ce programme couvre les dimensions finance, gestion, RH et développement de l'entreprise.

Pré-requis / Conditions d'admission

  • Etre titulaire d'un Bac + 2 validé

Une procédure de validation des acquis professionnels peut permettre l'admission d'un candidat qui ne serait pas titulaire d'un Bac + 2 validé.

  • Justifier d'une expérience professionnelle de 3 ans minimum
* Développé en partenariat pédagogique avec et délivré par l'ESAM (European School of Advanced Management), école du Groupe IGS - Titre "Responsable en gestion et développement d'entreprise" certifié par l'Etat niveau II, Code NSF 310m, enregistré au RNCP par arrêté du 28 juillet 2017 et publié au J.O. du 5 août 2017

  • Bloc 1 : Management stratégique et de l'organisation

    Conduire le projet de l'entreprise - Administration générale - Recherche de nouveaux marchés

    • Déclinaison de la stratégie de l'entreprise au sein de la BU - Module proposé en e-learning
    • Audit d'organisation de la BU et du SI
    • Manager un projet
    • RH pour manager
    • Stratégie de l'innovation
    • Impact du numérique sur l'entreprise
  • Bloc 2 : Manager la performance économique

    Piloter et contrôler financièrement les activités de l'entreprise

    • Gestion d'entreprise - Module proposé en e-learning
    • Lecture, analyse comptable et financière
    • Diagnostic comptable et financier
    • Elaboration budget de BU et contrôle de gestion
    • Analyse des coûts
    • Outils pour bâtir des tableaux de bord financiers
  • Bloc 3 : Business développement

    Planifier et contrôler l'activité commerciale de l'entreprise y compris dans un contexte d'internationalisation des marchés

    • Vision et pilotage de l'activité commerciale
    • Marketing opérationnel - Module proposé en e-learning
    • Gestion de la relation clients
    • Plan d'action commerciale
    • Négociation commerciale
    • Gestion des appels d'offre
    • Droit des affaires
    • Développement international
    • Management multiculturel
    • Impact du numérique sur le service client
  • Bloc 4 : Manager opérationnel

    Manager les équipes

    • Audit des moyens humains
    • Management du collaborateur - Module proposé en e-learning
    • Management de l'équipe - Leadership
    • Animation de réunions de RDP
    • Communication - Réussir ses interventions orales et ses écrits
    • Impact du numérique sur le management

Les dispositifs de financement mobilisables varient selon la situation professionnelle du candidat (salarié ou demandeur d'emploi). Il est aussi possible de mobiliser plusieurs types de financement pour un même projet.

  • Financement personnel - Co-financement

    Pour être certain d'intégrer la formation que vous souhaitez, nous vous invitons à envisager la solution d'un financement personnel en parallèle de toute autre démarche de recherche de financement.

    Dans le cadre d'un financement personnel, le Groupe IGS Formation Continue vous consent une réduction de 20 % sur le montant global de la formation.

    Grâce au partenariat que nous avons développé avec certaines banques, vous pouvez bénéficier d'un "prêt études" à taux très préférentiel.

    Sachez enfin que vous disposez aussi de la possibilité de déduire l'investissement formation de votre revenu fiscal (frais réels).

  • CPF (Compte Personnel de Formation)

    Le compte personnel de formation (CPF) s'adresse à toute personne (salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire...), tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

    Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures et les heures disponibles à cette date ont été transformées en euros à raison de 15 € par heure.

    Pour consulter vos droits : www.moncompteformation.gouv.fr

    Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond (par exemple 500 euros par an pour un salarié dans la limite de 5 000 euros). Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

    Chacun peut mobiliser son CPF pour financer :

    • Une partie d'une formation diplômante - titre certifié RNCP (financement à compléter avec d'autres dispositifs),
    • Un Certificat de Maîtrise de Compétences pour suivre un bloc de compétences issu d'un titre,
    • Un accompagnement personnalisé proposé dans le cadre d'une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

    Vous n'avez pas assez de droits CPF/DIF pour financer votre formation entièrement ? Sachez qu'ils peuvent être complétés par des financements complémentaires aussi appelés abondements ou dotations. Des accords d'entreprise, de groupe ou de branche professionnelle, mais également des partenaires sociaux, d'un Opca interprofessionnel peuvent prévoir des abondements.

  • Plan de développement des compétences

    Le coût de votre formation peut être pris en charge dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation) de l'entreprise. La décision appartient à l'employeur qui finance en direct ou par l'intermédiaire de son OPCO pour les entreprises de 11 salariés et moins.

  • CPF de transition professionnelle

    Mis en place depuis 1er janvier 2019 en remplacement du Congé Individuel de Formation (CIF), le CPF de Transition Professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. C'est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation.

    Les conditions pour bénéficier du CPF de transition professionnelle

    • Vous êtes en CDI : justifier d'une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l'entreprise, quelle qu'ait été la nature des contrats de travail successifs.
    • Vous êtes en CDD : justifier au cours des 5 dernières années et à compter de la date de début de formation de votre qualité de salarié pendant 24 mois consécutifs ou non sous contrat de droit privé, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD, dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois.

    Par dérogation, des modalités particulières d'ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l'issue de leur CDD (conditions similaires à l'ancien congé individuel de formation).

    Le CPF de transition professionnelle est géré, depuis le 1er janvier 2019, par les Fongecif. En 2020, de nouvelles structures, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales prendront le relais pour la gestion des demandes.

    Démarches

    • Contacter votre Fongecif pour obtenir le dossier de demande de financement à compléter
    • Demander une autorisation d'absence à votre employeur au plus tard 4 mois avant la date de début de la formation dans le cadre d'un CDI
    • Effectuer les démarches d'admission auprès du Groupe IGS Formation Continue et faire remplir à l'organisme le volet le concernant
    • Déposer votre dossier au plus tard 2 mois avant le début de la formation
  • CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle)
    • Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) s'adresse aux salariés d'entreprises visés par une procédure de licenciement économique. Il leur permet de bénéficier d'un ensemble de mesures favorisant un retour accéléré à l'emploi durable qui peut comprendre notamment des périodes de formation et de travail en entreprise.
    • Le bénéficiaire du CSP a droit au versement de l'allocation de sécurisation professionnelle (ASP). Son montant varie en fonction de l'ancienneté du salarié dans l'entreprise.
  • AIF (Aide Individuelle à la Formation
    • L'AIF permet aux demandeurs d'emploi d'obtenir de Pôle Emploi un complément financier pour suivre une formation.
    • La formation doit constituer une étape déterminante avant la reprise d'une activité professionnelle et sa pertinence être validée par le conseiller Pôle Emploi. La demande d'aide doit être déposée au plus tard 15 jours avant le début de la formation.
    • Le montant de l'aide est déterminé au cas par cas et celle-ci est versée directement à l'organisme de formation.

Une formation à temps plein

Pour un repositionnement rapide dans le cadre d'une transition professionnelle ou d'une reconversion, le titre est accessible dans le cadre d'un parcours de formation intensif de 315 heures réparties sur 2 mois.

  • Titre certifié RNCP


    Ce titre, dont la finalité est professionnelle, est reconnu par les entreprises et par l'Etat et est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

    L'exigence de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles (CNCP) porte sur trois points clefs :

    • Les formations doivent être liées à des métiers identifiés.
    • Elles doivent être au service de l'employabilité.
    • Elles doivent se démarquer des formations existantes.

    Tous les titres délivrés par le Groupe IGS sont évalués en fonction de l'évolution professionnelle démontrée par les stagiaires sortants et mis à jour régulièrement.

Les plus de la formation

  • Acquérir les compétences générales de la gestion de l'entreprise, apprendre à piloter un projet, une unité de production, un centre de profit
  • Occuper des fonctions supérieures en management et en gestion, accompagner une direction administrative, financière ou opérationnelle
  • Renforcer son employabilité avec l'obtention d'un titre de l'European School of Advanced Management (ESAM) certifié par l'Etat et reconnu par les entreprises

Partager cette formation :

  • Facebook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin

Objectifs pédagogiques

  • Faire reconnaître les connaissances et compétences acquises en situation professionnelle
  • Evaluer la recevabilité de son expérience au regard du référentiel de compétences du titre visé
  • Obtenir le titre Responsable en Gestion et Développement d'Entreprise

Profil

Indépendamment de son âge, de son niveau de formation ou de son statut, toute personne, salariée ou non, peut entreprendre une démarche VAE en vue de l'obtention d'un titre certifié.

Pré-requis / Conditions d'admission

  • Expérience professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou volontaire d'au moins 1 an (minimum légal), que l'activité ait été exercée de façon continue ou non, en rapport direct avec le contenu du titre visé
  • Participation à une réunion d'information
  • Admission sur dossier et entretien de faisabilité

Un titre obtenu dans le cadre d'une VAE a une valeur égale à celle d'un titre obtenu par une formation initiale, classique ou en alternance, ou par la formation continue. La mention VAE n'apparaît pas sur le titre délivré.

* Développé en partenariat pédagogique avec et délivré par l'ESAM (European School of Advanced Management), école du Groupe IGS - Titre "Responsable en gestion et développement d'entreprise" certifié par l'Etat niveau II, Code NSF 310m, enregistré au RNCP par arrêté du 28 juillet 2017 et publié au J.O. du 5 août 2017

  • Eléments de présentation du référentiel du titre

    Le Responsable en Gestion et Développement d'Entreprise, en lien avec la Direction Générale ou le Comité de Direction dont il peut faire partie, conduit principalement les activités suivantes.

    Conduire le projet de l'entreprise

    Conduire le projet de l'entreprise (administration générale / détection de nouveaux marchés)

    • Participer à l'élaboration du plan stratégique annuel de l'entreprise avec l'équipe de direction, en vue d'améliorer la performance
    • Détecter et proposer des opportunités de développement à la Direction Générale
    • Structurer et coordonner l'activité des différents services de l'entreprise pour le compte et en concertation avec la Direction Générale
    • Assurer la gestion administrative et sociale des salariés de l'entreprise
    • Participer à la mise en œuvre de la gestion opérationnelle des ressources humaines
    • Mettre en place des dispositifs (SI) favorisant la circulation de l'information au sein de l'entreprise
    • Contrôler l'application des processus internes et le respect des normes de qualité

    Piloter et gérer le contrôle financier des activités de l'entreprise

    Piloter et contrôler les activités de l'entreprise

    • Participer à l'élaboration des budgets annuels de l'entreprise
    • Centraliser, structurer, consolider les informations comptables / budgétaires de chaque unité opérationnelle
    • Suivre la comptabilité générale et / ou la trésorerie et / ou la comptabilité clients et / ou les déclarations fiscales
    • Concevoir ou mettre en place des outils de contrôle d'activité, de pilotage et d'aide à la décision pour les directions opérationnelles et la Direction Générale
    • Réaliser des études financières et économiques nécessaires aux projets de développement ou d'investissement de l'entreprise

    Planifier et contrôler l'activité commerciale de l'entreprise

    Planifier et contrôler l'activité commerciale de l'entreprise (y compris dans un contexte d'internationalisation des marchés)

    • Animer le processus de gestion et d'administration des ventes du produit ou service
    • Définir et mettre en œuvre des procédures et des outils de planification / de suivi de l'activité commerciale (produits ou services) de l'entreprise
    • Définir une politique de Gestion de la Relation Client (GRC)
    • Assurer  l'interface entre les clients / les différents services de l'entreprise et les partenaires extérieurs
    • Réaliser un appui opérationnel auprès du marketing et de la vente terrain dans le développement des marchés

    Assurer le management des équipes

    Manager les équipes

    • Constituer, organiser et animer une équipe en vue de gérer un projet d'entreprise
    • Organiser des réunions d'information sur l'activité de l'entreprise
    • Conduire un processus de contrôle de l'activité de l'équipe et évaluer sa performance
    • Prévenir et gérer les conflits

  • Financement personnel - Co-financement

    Pour être certain d'intégrer la formation que vous souhaitez, nous vous invitons à envisager la solution d'un financement personnel en parallèle de toute autre démarche de recherche de financement.

    Dans le cadre d'un financement personnel, le Groupe IGS Formation Continue vous consent une réduction de 20 % sur le montant global de la formation.

    Grâce au partenariat que nous avons développé avec certaines banques, vous pouvez bénéficier d'un "prêt études" à taux très préférentiel.

    Sachez enfin que vous disposez aussi de la possibilité de déduire l'investissement formation de votre revenu fiscal (frais réels).

  • CPF (Compte Personnel de Formation)

    Le compte personnel de formation (CPF) s'adresse à toute personne (salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire...), tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

    Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures et les heures disponibles à cette date ont été transformées en euros à raison de 15 € par heure.

    Pour consulter vos droits : www.moncompteformation.gouv.fr

    Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond (par exemple 500 euros par an pour un salarié dans la limite de 5 000 euros). Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

    Chacun peut mobiliser son CPF pour financer :

    • Une partie d'une formation diplômante - titre certifié RNCP (financement à compléter avec d'autres dispositifs),
    • Un Certificat de Maîtrise de Compétences pour suivre un bloc de compétences issu d'un titre,
    • Un accompagnement personnalisé proposé dans le cadre d'une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

    Vous n'avez pas assez de droits CPF/DIF pour financer votre formation entièrement ? Sachez qu'ils peuvent être complétés par des financements complémentaires aussi appelés abondements ou dotations. Des accords d'entreprise, de groupe ou de branche professionnelle, mais également des partenaires sociaux, d'un Opca interprofessionnel peuvent prévoir des abondements.

  • Plan de développement des compétences

    Le coût de votre formation peut être pris en charge dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation) de l'entreprise. La décision appartient à l'employeur qui finance en direct ou par l'intermédiaire de son OPCO pour les entreprises de 11 salariés et moins.

  • CPF de transition professionnelle

    Mis en place depuis 1er janvier 2019 en remplacement du Congé Individuel de Formation (CIF), le CPF de Transition Professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. C'est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation.

    Les conditions pour bénéficier du CPF de transition professionnelle

    • Vous êtes en CDI : justifier d'une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l'entreprise, quelle qu'ait été la nature des contrats de travail successifs.
    • Vous êtes en CDD : justifier au cours des 5 dernières années et à compter de la date de début de formation de votre qualité de salarié pendant 24 mois consécutifs ou non sous contrat de droit privé, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD, dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois.

    Par dérogation, des modalités particulières d'ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l'issue de leur CDD (conditions similaires à l'ancien congé individuel de formation).

    Le CPF de transition professionnelle est géré, depuis le 1er janvier 2019, par les Fongecif. En 2020, de nouvelles structures, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales prendront le relais pour la gestion des demandes.

    Démarches

    • Contacter votre Fongecif pour obtenir le dossier de demande de financement à compléter
    • Demander une autorisation d'absence à votre employeur au plus tard 4 mois avant la date de début de la formation dans le cadre d'un CDI
    • Effectuer les démarches d'admission auprès du Groupe IGS Formation Continue et faire remplir à l'organisme le volet le concernant
    • Déposer votre dossier au plus tard 2 mois avant le début de la formation

Processus VAE du Groupe IGS Formation Continue

Etape 1

  • Analyse du projet par un conseiller formation
  • Rencontre d'information obligatoire animée par le pôle VAE : cadre légal, spécificité de la démarche, moyens de financement possibles
  • Dépôt du dossier de recevabilité en ligne
  • Analyse du dossier de recevabilité et vérification de la conformité de la démarche au regard du cadre légal

Etape 2

Positionnement - Feuille de route

  • Entretien en face-à-face afin d'évaluer la faisabilité de l'obtention du titre par la VAE
  • Analyse de l'expérience - Positionnement à partir du référentiel de compétences du titre
  • Feuille de route et planification du projet
  • Remise de la grille de compétences, support de la constitution du portefeuille de compétences

Etape 3

Option 1 : Les Essentiels

  • Des outils essentiels pour construire une VAE à son rythme
  • Des apports méthodologiques
  • Des classes virtuelles collectives

Option 2 : L'intégrale

  • Une prestation complète et clés en main
  • Un encadrement fort, gage de réussite
  • Des classes virtuelles thématiques sur chaque compétence
  • Un accompagnement individuel

Etape 4

  • Validation totale du titre si les compétences présentées correspondent à la totalité des compétences exigées par le référentiel du titre

OU

  • Validation partielle du titre avec un délai de 5 années pour acquérir l'expérience manquante ou pour effectuer les modules de formation complémentaires préconisés par le jury

 

La VAE connectée

Notre plate-forme EMA (Environnement Médiatisé d'Apprentissage) est un "campus numérique" à la disposition de l'ensemble des personnes concernées afin de profiter de nouvelles pédagogies mises au service de la VAE.

  • Un accès internet sécurisé et permanent (24h/24)
  • Un espace personnel garantissant la confidentialité des informations
  • Une simplicité d'utilisation soutenue par une ergonomie adaptée, une réelle interactivité
  • Des étapes balisées - timing - favorisant la réalisation du parcours dans les délais prévus et acceptés
  • Le déploiement d'un coaching et d'un suivi individualisé : feedback, notes, commentaires...
  • Un enrichissement continu par compétences ou domaines d'activités des ressources mises en ligne
  • Des classes virtuelles adaptées, au référentiel de compétences, pour répondre aux interrogations des personnes et favoriser le partage d'expérience
  • Un suivi en temps réel du travail accompli par chacun et de la progression de tous
  • Titre certifié RNCP


    Ce titre, dont la finalité est professionnelle, est reconnu par les entreprises et par l'Etat et est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

    L'exigence de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles (CNCP) porte sur trois points clefs :

    • Les formations doivent être liées à des métiers identifiés.
    • Elles doivent être au service de l'employabilité.
    • Elles doivent se démarquer des formations existantes.

    Tous les titres délivrés par le Groupe IGS sont évalués en fonction de l'évolution professionnelle démontrée par les stagiaires sortants et mis à jour régulièrement.

Témoignages client / intervenant

Eric GOHARY

  • VAE Responsable en Gestion et Développement d'Entreprise - ESAM

« J'avais commencé une formation continue il y a quelques années avec le CNAM. Après être entré chez Quick en 2008, l'entreprise m'a offert la possibilité de terminer cette démarche de formation continue et de valider les acquis de mon expérience par une VAE ESAM. Sans l'accompagnement de qualité proposé, je n'aurais jamais atteint mon objectif aussi rapidement, c'est-à-dire une validation totale. »

Paris

Durée

315 heures

Tarifs

9 800,00 € net de taxe

Financement personnel : nous contacter

Frais de dossier : 120,00 €

Codes CPF

Salariés et demandeurs d'emploi :
247936

Prochaines dates

  • du 30 septembre 2019
    au 04 décembre 2019

Paris

Durée

Un parcours VAE dure en moyenne de 6 à 9 mois.

Tarifs

Accompagnement
"Les essentiels" + jury :
2 800,00 € HT

Accompagnement
"L'intégrale" + jury :
4 800,00 € HT

Frais de recevabilité : 120,00 €

Codes CPF

Salariés : 200
Demandeurs d'emploi : 200

Prochaines dates

N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour connaître la date limite de remise de votre dossier de recevabilité et la date du prochain jury VAE.