Manager la performance économique

Retour au catalogue

Piloter, contrôler et pérenniser financièrement son activité

Partager cette formation :

  • Facebook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin

Objectifs pédagogiques

  • Intégrer et maîtriser dans le cadre de ses missions les dimensions économiques, financières et juridiques
  • Elaborer et analyser les documents comptables
  • Elaborer des budgets et les présenter à la direction
  • Proposer des actions correctives adaptées visant à l’amélioration des résultats
  • Apprécier la situation financière de son département

Profil

Responsable ou futur responsable de BU - Cadre ou manager souhaitant acquérir des outils budgétaires et financiers

Pré-requis / Conditions d'admission

Ce parcours réclame des connaissances de base en comptabilité.


Cette formation s'inscrit dans les parcours suivants :


  • Gestion d'entreprise - Module proposé en e-learning

    L'entreprise et sa comptabilité générale

    • Objectifs de la comptabilité
    • Règles et principes de fonctionnement
    • La technique comptable
    • L'organisation administrative de la comptabilité

    Etude des principaux postes du Compte de Résultat

    • Les produits, les charges d'exploitation, financières et exceptionnelles

    Etude des principaux postes du Bilan

    • L'Actif : Immobilisations, Stocks, Créances, Trésorerie positive
    • Le Passif : Les Capitaux propres, les provisions pour risques et charges, les Dettes dont la trésorerie négative (découvert)
    • Analyse du bilan

    La clôture d'un exercice comptable

    • Les notions d'amortissements et de provisions
    • La notion d'emprunt (échéance, intérêts, remboursement d'emprunt)
    • La prise en compte des stocks et des coûts de revient

    Le dégagement de la marge

    Analyse et décomposition des rentabilités

    • Rentabilité de l'exploitation
    • Contribution des autres actifs à la rentabilité comptable
    • Rentabilité comptable des capitaux propres et leviers financiers
    • Décomposition de la rentabilité financière

    Construction et analyse du tableau de financement

    • Flux liés aux opérations courantes
    • Flux des opérations d'investissement
    • Flux de financement
    • Evolution de l'encaisse ou Trésorerie

    Se repérer dans la législation et le système fiscal

    • Points clés du système fiscal, principaux impôts et taxes
    • Obligations, mécanismes et techniques
    • Traitement des différentes déclarations
    • Calcul et paiement de l'impôt
  • Lecture, analyse comptable et financière

    Construction et analyse du tableau des soldes intermédiaires de gestion (SIG)

    • La valeur ajoutée : calcul et interprétation
    • L'excédent brut d'exploitation : calcul et interprétation
    • La capacité d'autofinancement : calcul et interprétation

    Appréciation de la rentabilité de l'entreprise à partir des SIG

    Construction et analyse du bilan fonctionnel

    • Le fonds de roulement
    • Le besoin en fonds de roulement
    • La trésorerie nette

    Construction et analyse du tableau de trésorerie

    Appréciation de la solvabilité et de la liquidité de l'entreprise à partir à partir du bilan fonctionnel et du tableau de trésorerie

    Introduction aux équilibres fondamentaux de l'entreprise de l'entreprise

  • Diagnostic comptable et financier

    Analyse et interprétation de la croissance de l'entreprise

    • Présentation succincte de l'entreprise, activité de l'entreprise et croissance
    • Taille de l'entreprise, métier, éléments de culture d'entreprise

    Analyse et interprétation de la rentabilité

    • Valeur ajoutée et appréciation économique
    • Excédent brut d'exploitation et gestion de l'entreprise
    • Capacité d'autofinancement et pérennité de l'entreprise

    Solvabilité et endettement d'investissement

    • Endettement actuel
    • Appréciation de la capacité d'autofinancement, de la capacité d'endettement et de remboursement
    • Equilibre endettement et fonds propres, ratio de solvabilité

    La trésorerie : comment interpréter son montant et ses variations

    • Trésorerie nette et chiffre d'affaires
    • Les pièges à trésorerie
    • La trésorerie et les échéances de l'entreprise
    • Y-a-t-il une trésorerie optimum ?

    Les clignotants de risque

    Les préconisations pour prévoir et dominer les situations financières à risques

  • Elaboration budget de BU et contrôle de gestion

    La structure des coûts

    • Notions de bases (produits, charges, prix de vente, coûts, marges, résultat, juste prix)
    • Utilité de la comptabilité analytique ou comptabilité du calcul des coûts
    • Le classement des coûts ou charges en comptabilité générale et analytique
    • Les différents types de coûts : fixes, variables, directs et indirects

    Les coûts partiels

    • Le seuil de rentabilité ou point mort d'une entreprise
    • La méthode d'analyse en coûts variables simples ou Direct Costing Simple
    • La méthode d'analyse en coûts variables évolués ou Direct Costing Evolué
    • La notion de coût complet et la "juste" répartition des charges indirectes ou communes

    La gestion ou le management de l'entreprise

    • Le système Plans - Programme - Budgets
    • Utilité des prévisions
    • Institutionnalisation de la gestion budgétaire
    • La procédure budgétaire

    Les différents budgets intermédiaires

    • Les prévisions d'investissements
    • Les prévisions de financement
    • Le budget des ventes
    • Le budget de distribution
    • Le budget de production
    • Le budget des approvisionnements
    • Le budget des services généraux

    Les budgets de synthèse

    • Le compte de résultat prévisionnel
    • Le budget de trésorerie
    • Le bilan prévisionnel
    • Le plan de financement prévisionnel

    Le tableau de bord, un outil de gestion à court terme

    • Le pilotage ou la gestion quotidienne de l'entreprise
    • Les différents tableaux de bord : comptable, budgétaire et de gestion
    • Tableaux de bord de gestion : les étapes de mise en place, les indicateurs par fonction dans l'entreprise
  • Analyse des coûts

    Les méthodes de détermination des coûts

    • Coûts fixes, coûts variables, le point mort
    • Coûts directs, coûts indirects, le coût complet

    L'organigramme fonctionnel : comment le constituer, en liaison avec la gestion budgétaire

    • Centres principaux, centres auxiliaires
    • Détermination des unités d'œuvre représentatives de l'activité de chaque centre
    • Valoriser l'unité d'œuvre

    Comment déterminer les coûts des Business Unit en pratique

    • Charges directes
    • Charges imputées : l'imputation rationnelle

    Les coûts standards : calcul et utilisation dans l'entreprise

    Les décisions de gestion

    • Lancer un produit nouveau, taux de marge, taux de marque
    • Supprimer un produit non rentable
    • Politique commerciale et coûts dans l'entreprise
    • Politique des coûts et gestion, politique des prix et marges
  • Outils pour construire des tableaux de bord financiers

    Mettre en œuvre les tableaux de bord avec Excel

    • Préparer les données
    • Exploiter les fonctionnalités d'Excel pour réaliser les tableaux de bord

    Synthèse des données

    • Lier des données
    • Utiliser les fonctions de synthèse

    Présentation

    • Mettre les valeurs en exergue
    • Créer des graphiques spécifiques
    • Créer une vue synthétique des indicateurs clés (KPI)

  • Financement personnel - Co-financement

    Pour être certain d'intégrer la formation que vous souhaitez, nous vous invitons à envisager la solution d'un financement personnel en parallèle de toute autre démarche de recherche de financement.

    Dans le cadre d'un financement personnel, le Groupe IGS Formation Continue vous consent une réduction de 20 % sur le montant global de la formation.

    Grâce au partenariat que nous avons développé avec certaines banques, vous pouvez bénéficier d'un "prêt études" à taux très préférentiel.

    Sachez enfin que vous disposez aussi de la possibilité de déduire l'investissement formation de votre revenu fiscal (frais réels).

  • CPF (Compte Personnel de Formation)

    Le compte personnel de formation (CPF) s'adresse à toute personne (salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire...), tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

    Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures et les heures disponibles à cette date ont été transformées en euros à raison de 15 € par heure.

    Pour consulter vos droits : www.moncompteformation.gouv.fr

    Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond (par exemple 500 euros par an pour un salarié dans la limite de 5 000 euros). Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

    Chacun peut mobiliser son CPF pour financer :

    • Une partie d'une formation diplômante - titre certifié RNCP (financement à compléter avec d'autres dispositifs),
    • Un Certificat de Maîtrise de Compétences pour suivre un bloc de compétences issu d'un titre,
    • Un accompagnement personnalisé proposé dans le cadre d'une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

    Vous n'avez pas assez de droits CPF/DIF pour financer votre formation entièrement ? Sachez qu'ils peuvent être complétés par des financements complémentaires aussi appelés abondements ou dotations. Des accords d'entreprise, de groupe ou de branche professionnelle, mais également des partenaires sociaux, d'un Opca interprofessionnel peuvent prévoir des abondements.

  • Plan de développement des compétences

    Le coût de votre formation peut être pris en charge dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation) de l'entreprise. La décision appartient à l'employeur qui finance en direct ou par l'intermédiaire de son OPCO pour les entreprises de 11 salariés et moins.

  • CPF de transition professionnelle

    Mis en place depuis 1er janvier 2019 en remplacement du Congé Individuel de Formation (CIF), le CPF de Transition Professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. C'est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation.

    Les conditions pour bénéficier du CPF de transition professionnelle

    • Vous êtes en CDI : justifier d'une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l'entreprise, quelle qu'ait été la nature des contrats de travail successifs.
    • Vous êtes en CDD : justifier au cours des 5 dernières années et à compter de la date de début de formation de votre qualité de salarié pendant 24 mois consécutifs ou non sous contrat de droit privé, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD, dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois.

    Par dérogation, des modalités particulières d'ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l'issue de leur CDD (conditions similaires à l'ancien congé individuel de formation).

    Le CPF de transition professionnelle est géré, depuis le 1er janvier 2019, par les Fongecif. En 2020, de nouvelles structures, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales prendront le relais pour la gestion des demandes.

    Démarches

    • Contacter votre Fongecif pour obtenir le dossier de demande de financement à compléter
    • Demander une autorisation d'absence à votre employeur au plus tard 4 mois avant la date de début de la formation dans le cadre d'un CDI
    • Effectuer les démarches d'admission auprès du Groupe IGS Formation Continue et faire remplir à l'organisme le volet le concernant
    • Déposer votre dossier au plus tard 2 mois avant le début de la formation

Organisation pédagogique

  • Formation en présentiel à temps partiel sur une amplitude de 3 mois

Elle s'inscrit dans le parcours Responsable en Gestion et Développement d'Entreprise.

Méthodes pédagogiques

Cette formation permet le développement des capacités personnelles et professionnelles en alternant apports théoriques et méthodologiques, autodiagnostic, partage d'expériences et de bonnes pratiques entre pairs, mises en situation, entraînement à réaliser...

  • CMC ESAM
    • Le Certificat de Maîtrise de Compétences ESAM (CMC) répond à un enjeu d'expertise métier.
    • Il est délivré sur la base de la présentation d'un portefeuille de compétences attestant que les compétences sont maîtrisées et mises en œuvre.
    • La certification CMC ESAM peut-être capitalisable en vue de l'obtention du titre certifié par l'Etat de niveau II (Bac + 4) Responsable en Gestion (Responsable en Management des Hommes et des Organisations (sous réserve des pré-requis académiques).

Paris

Durée

7 jours

Tarifs

3 085,00 € HT

Certification : 800,00 € HT

Codes CPF

Salariés et demandeurs d'emploi :
247936

Prochaines dates

  • du 03 octobre 2019
    au 08 novembre 2019