Journaliste

Retour au catalogue

Titre enregistré au RNCP au niveau II (Bac + 3)*

  • Temps plein
  • Temps partiel
  • Tutoré à distance
  • VAE

Partager cette formation :

  • Facebook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin

Objectifs pédagogiques

  • Faire reconnaître les connaissances et compétences acquises en situation professionnelle
  • Evaluer la recevabilité de son expérience au regard du référentiel de compétences du titre visé
  • Obtenir le titre Journaliste

Profil

Indépendamment de son âge, de son niveau de formation ou de son statut, toute personne, salariée ou non, peut entreprendre une démarche VAE en vue de l'obtention d'un titre certifié.

Pré-requis / Conditions d'admission

  • Expérience professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou volontaire d'au moins 1 an (minimum légal), que l'activité ait été exercée de façon continue ou non, en rapport direct avec le contenu du titre visé : activité journalistique de presse écrite ou télévision ou radio ou journalisme web (contrat rémunéré ou free-lance)
  • Participation à une rencontre d'information
  • Admission sur dossier et entretien de faisabilité

Un titre obtenu dans le cadre d'une VAE a une valeur égale à celle d'un titre obtenu par une formation initiale, classique ou en alternance, ou par la formation continue. La mention VAE n'apparaît pas sur le titre délivré.

* Enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) par arrêté du 17 juin 2011 publié au J.O. du 10 août 2011

  • Eléments de présentation du référentiel du titre

    La fonction de journaliste consiste à entreprendre des recherches documentaires, recueillir des nouvelles ou des informations à partir de faits réels ou d'événements d'actualité. Le journaliste consulte les dépêches d'agence de presse, se base sur des interrogations, sous forme d'interviews, de spécialistes ou de témoins pour produire de l'information.

    Le journaliste doit vérifier ses sources en les croisant, les hiérarchiser et les dater. Il angle et écrit des articles, des dossiers, publie des reportages (écrits, audio, photo, vidéo, Internet) dans un journal, un magazine, de la presse spécialisée, en ligne ou pour le média radio ou télévision. Sa production est de type généraliste ou spécialisée pour un public large ou un public averti.

    La certification comprend six composantes majeures.

    Recueillir des informations

    • Constituer un carnet d'adresses et de contacts, animer un réseau d'informateurs tout en entretenant une bonne culture générale
    • Rechercher et identifier des sources fiables et lieux d'information en pratiquant  la veille sur des médias traditionnels ou sites d'information ou médias sociaux et en filtrant, vérifiant et hiérarchisant  la masse croissante des informations et data
    • Sélectionner un sujet en répondant à une commande de la rédaction
    • Enquêter et réaliser des interviews en utilisant les techniques d'enregistrement numériques
    • Respecter l'éthique et les engagements vis-à-vis de la charte des journalistes

    Traiter des informations

    • Traiter rapidement des dépêches  d'agences de presse
    • Analyser l'actualité régionale, nationale, internationale
    • Organiser ou participer aux conférences de rédaction traditionnelle ou multimédia
    • Rédiger, dans le cadre d'une ligne éditoriale,  des articles ou écrits relatifs à de l'information, adaptés à un support donné (presse écrite, internet, réseaux sociaux, sites d'information, radio, télévision, reportage documentaire, magazines d'information) dans les délais
    • S'exprimer, écrire et comprendre l'anglais (éventuellement une autre langue étrangère)
    • Mener des enquêtes documentées, vérifiées, corroborées et confrontées sur toutes sortes de rubriques (politique, sport, société, culture, éducation, art, international)
    • Travailler avec des équipes pluridisciplinaires ((son, image, encodage, codage, référencement)
    • Respecter les délais propres au bouclage en vue de la publication (print, web) ou diffusion

    Présenter des informations

    • Préparer l'information à publier ou diffuser selon les médias et supports et en prenant en compte les techniques de référencement, les impératifs d'audience et de bouclage
    • Interviewer en conditions de direct et commenter en utilisant le matériel professionnel numérique
    • Réaliser et monter des reportages avec du matériel professionnel numérique
    • Organiser le travail en rédaction traditionnelle ou multimédia en coordonnant des équipes pluridisciplinaires
    • Respecter les contraintes temporelles de bouclage d'un journal ou magazine (presse écrite), de techniques de publication sur le web, de diffusion en radio ou en télévision
    • Présenter les informations sous forme de JT (journal télévisé) ou en radio dans des conditions de direct ou d'enregistrement travailler avec des équipes pluridisciplinaires (son, image, encodage, codage, référencement)
    • Respecter les délais propres au bouclage en vue de la publication (print, web) ou diffusion

    Constituer et gérer des réseaux professionnels

    • Constituer des bases de données, en utilisant les médias sociaux, sites d'informations et blogs, interviewer, écouter, faire parler pour obtenir de l'information
    • Organiser le travail en rédaction en coordonnant des équipes pluridisciplinaires
    • Avoir un comportement éthique de responsabilité sociétale malgré les impératifs de rentabilité et de vitesse
    • S'exprimer en français ou en anglais

  • Financement personnel - Co-financement

    Pour être certain d'intégrer la formation que vous souhaitez, nous vous invitons à envisager la solution d'un financement personnel en parallèle de toute autre démarche de recherche de financement.

    Dans le cadre d'un financement personnel, le Groupe IGS Formation Continue vous consent une réduction de 20 % sur le montant global de la formation.

    Grâce au partenariat que nous avons développé avec certaines banques, vous pouvez bénéficier d'un "prêt études" à taux très préférentiel.

    Sachez enfin que vous disposez aussi de la possibilité de déduire l'investissement formation de votre revenu fiscal (frais réels).

  • CPF (Compte Personnel de Formation)

    Le compte personnel de formation (CPF) s'adresse à toute personne (salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire...), tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

    Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures et les heures disponibles à cette date ont été transformées en euros à raison de 15 € par heure.

    Pour consulter vos droits : www.moncompteformation.gouv.fr

    Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond (par exemple 500 euros par an pour un salarié dans la limite de 5 000 euros). Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

    Chacun peut mobiliser son CPF pour financer :

    • Une partie d'une formation diplômante - titre certifié RNCP (financement à compléter avec d'autres dispositifs),
    • Un Certificat de Maîtrise de Compétences pour suivre un bloc de compétences issu d'un titre,
    • Un accompagnement personnalisé proposé dans le cadre d'une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

    Vous n'avez pas assez de droits CPF/DIF pour financer votre formation entièrement ? Sachez qu'ils peuvent être complétés par des financements complémentaires aussi appelés abondements ou dotations. Des accords d'entreprise, de groupe ou de branche professionnelle, mais également des partenaires sociaux, d'un Opca interprofessionnel peuvent prévoir des abondements.

  • Plan de développement des compétences

    Le coût de votre formation peut être pris en charge dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation) de l'entreprise. La décision appartient à l'employeur qui finance en direct ou par l'intermédiaire de son OPCO pour les entreprises de 11 salariés et moins.

  • CPF de transition professionnelle

    Mis en place depuis 1er janvier 2019 en remplacement du Congé Individuel de Formation (CIF), le CPF de Transition Professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. C'est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation.

    Les conditions pour bénéficier du CPF de transition professionnelle

    • Vous êtes en CDI : justifier d'une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l'entreprise, quelle qu'ait été la nature des contrats de travail successifs.
    • Vous êtes en CDD : justifier au cours des 5 dernières années et à compter de la date de début de formation de votre qualité de salarié pendant 24 mois consécutifs ou non sous contrat de droit privé, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD, dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois.

    Par dérogation, des modalités particulières d'ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l'issue de leur CDD (conditions similaires à l'ancien congé individuel de formation).

    Le CPF de transition professionnelle est géré, depuis le 1er janvier 2019, par les Fongecif. En 2020, de nouvelles structures, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales prendront le relais pour la gestion des demandes.

    Démarches

    • Contacter votre Fongecif pour obtenir le dossier de demande de financement à compléter
    • Demander une autorisation d'absence à votre employeur au plus tard 4 mois avant la date de début de la formation dans le cadre d'un CDI
    • Effectuer les démarches d'admission auprès du Groupe IGS Formation Continue et faire remplir à l'organisme le volet le concernant
    • Déposer votre dossier au plus tard 2 mois avant le début de la formation

Processus VAE du Groupe IGS Formation Continue

Etape 1

  • Analyse du projet par un conseiller formation
  • Rencontre d'information obligatoire animée par le pôle VAE : cadre légal, spécificité de la démarche, moyens de financement possibles
  • Dépôt du dossier de recevabilité en ligne
  • Analyse du dossier de recevabilité et vérification de la conformité de la démarche au regard du cadre légal

Etape 2

Positionnement - Feuille de route

  • Entretien en face-à-face afin d'évaluer la faisabilité de l'obtention du titre par la VAE
  • Analyse de l'expérience - Positionnement à partir du référentiel de compétences du titre
  • Feuille de route et planification du projet
  • Remise de la grille de compétences, support de la constitution du portefeuille de compétences

Etape 3

Option 1 : Les Essentiels

  • Des outils essentiels pour construire une VAE à son rythme
  • Des apports méthodologiques
  • Des classes virtuelles collectives

Option 2 : L'intégrale

  • Une prestation complète et clés en main
  • Un encadrement fort, gage de réussite
  • Des classes virtuelles thématiques sur chaque compétence
  • Un accompagnement individuel

Etape 4

  • Validation totale du titre si les compétences présentées correspondent à la totalité des compétences exigées par le référentiel du titre

OU

  • Validation partielle du titre avec un délai de 5 années pour acquérir l'expérience manquante ou pour effectuer les modules de formation complémentaires préconisés par le jury

 

La VAE connectée

Notre plate-forme EMA (Environnement Médiatisé d'Apprentissage) est un "campus numérique" à la disposition de l'ensemble des personnes concernées afin de profiter de nouvelles pédagogies mises au service de la VAE.

  • Un accès internet sécurisé et permanent (24h/24)
  • Un espace personnel garantissant la confidentialité des informations
  • Une simplicité d'utilisation soutenue par une ergonomie adaptée, une réelle interactivité
  • Des étapes balisées - timing - favorisant la réalisation du parcours dans les délais prévus et acceptés
  • Le déploiement d'un coaching et d'un suivi individualisé : feedback, notes, commentaires...
  • Un enrichissement continu par compétences ou domaines d'activités des ressources mises en ligne
  • Des classes virtuelles adaptées, au référentiel de compétences, pour répondre aux interrogations des personnes et favoriser le partage d'expérience
  • Un suivi en temps réel du travail accompli par chacun et de la progression de tous
  • Titre certifié RNCP


    Ce titre, dont la finalité est professionnelle, est reconnu par les entreprises et par l'Etat et est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

    L'exigence de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles (CNCP) porte sur trois points clefs :

    • Les formations doivent être liées à des métiers identifiés.
    • Elles doivent être au service de l'employabilité.
    • Elles doivent se démarquer des formations existantes.

    Tous les titres délivrés par le Groupe IGS sont évalués en fonction de l'évolution professionnelle démontrée par les stagiaires sortants et mis à jour régulièrement.

Témoignages client / intervenant

Nathalie FIORITE

  • VAE Journaliste - ISCPA

« Autodidacte, après une reconversion tardive et malgré une expérience de 20 ans dans l'audiovisuel, il m'était de plus en plus difficile de valoriser ce parcours professionnel sans diplôme. Cette démarche VAE fut incontestablement une des plus riches expériences de ma vie mais aussi une des plus difficiles. Elle réclame un investissement important en temps, une réelle introspection, une analyse complète de l'expérience acquise, une revue exhaustive des réussites passées comme... des échecs. Sans un accompagnateur particulièrement investi, j'aurais sans doute abandonné tant il n'est pas parfois pas simple de prendre du recul. Depuis, j'ai suivi des formations, postulé à des emplois qui correspondent à mes compétences sans avoir à démontrer que mon expérience vaut bien un diplôme. »

Paris

Durée

Un parcours VAE dure en moyenne de 6 à 9 mois.

Tarifs

Accompagnement
"Les essentiels" + jury :
2 800,00 € HT

Accompagnement
"L'intégrale" + jury :
4 800,00 € HT

Frais de recevabilité : 120,00 €

Codes CPF

Salariés : 200
Demandeurs d'emploi : 200

Prochaines dates

N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour connaître la date limite de remise de votre dossier de recevabilité et la date du prochain jury VAE.