Gestionnaire administratif RH

Retour au catalogue

Maîtriser les étapes indispensables de la gestion quotidienne du personnel, en conformité avec la loi et dans les délais, de l'entrée du salarié jusqu'à son départ

Partager cette formation :

  • Facebook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin

Objectifs pédagogiques

  • Gérer les contrats de travail : choix du contrat le plus adapté, modalités de modification, de suspension et de rupture dans les meilleures conditions
  • Piloter l'ensemble des formalités liées à l'administration du personnel
  • Appliquer la législation relative au temps de travail
  • Construire et élaborer un plan de développement des compétences

Profil

Toute personne souhaitant acquérir l'ensemble des compétences nécessaires à l'exercice de la gestion administrative du personnel et des contrats de travail : Gestionnaire ou Chargé d'administration du personnel

Pré-requis / Conditions d'admission

Cette formation réclame d'occuper un poste en RH ou d'afficher une expérience en RH.


Cette formation s'inscrit dans les parcours suivants :


  • Gestion de l'administration du personnel

    Gestion du dossier personnel du salarié

    • Principaux documents pouvant être présents dans le dossier
    • Maladie, congés, frais professionnels...
    • Médecine du travail...
    • Adhésion assurance, mutuelle...
    • Entretien annuel
    • Plan épargne entreprise
    • Courriers divers

    Les formalités liées à l'embauche

    • Les informations personnelles à recueillir
    • Les travailleurs étrangers
    • La gestion des handicapés
    • La DPAE
    • Les services de santé au travail
    • Informations du salarié lors de son recrutement (CCN, RI, prévoyance...)
    • Adhésion mutuelle, prévoyance...

    La gestion spécifique du contrat de travail

    • Le contrat à durée déterminée
    • Le travail à temps partiel

    La suspension du contrat de travail

    • Le congé de maternité
    • Le congé de paternité et d'accueil de l'enfant
    • Les congés pour événements familiaux
    • La maladie non professionnelle
    • L'accident du travail

    Les formalités liées au départ

    • Calcul de l'indemnité légale minimale de licenciement
    • Le préavis
    • Les déclarations à effectuer
    • Les documents à remettre au salarié

    Gestion des temps et activités

    • Les différents systèmes de pointage des temps
    • Suivi du temps de travail et obligations de l'employeur
  • Gestion des contrats de travail

    Lien de subordination, notion de bonne foi contractuelle. Différentes typologies

    • Contrat de travail à durée indéterminée (CDI)
    • Contrats précaires et atypiques : Contrat de travail à durée déterminée (CDD)
    • Extériorisation de l'emploi : travail à domicile et télétravail
    • Mise à disposition, prestation de services, sous-traitance (travail dissimulé, marchandage)

    Modalités d'exécution du contrat de travail

    • Durée du travail
    • Suspension du contrat de travail
    • Santé et sécurité au travail

    Modalités d'évolution du contrat de travail

    • Modification du contrat et des conditions de travail
    • Articulation entre le droit international, communautaire et national

    L'encadrement de la relation de travail

    • L'exercice du pouvoir disciplinaire de l'employeur
    • Rupture du contrat de travail, les différents cas et causes de rupture en fonction du contrat de travail (également : étude de la rupture négociée et de la résiliation conventionnelle du contrat de travail)
  • Gestion administrative des relations sociales

    Représentativité syndicale et exercice du droit syndical

    • La liberté syndicale
    • La représentativité syndicale
    • Le système de représentation

    Institutions représentatives du personnel

    • Mise en place
    • Modalités d'élection
    • Modalités de désignation
    • Modalités de fonctionnement du Conseil Economique et Social (CSE)
    • Modalités de fonctionnement du Conseil d'Entreprise (CE)
    • Gestion des instances

    Statut de salarié protégé

    Négociation collective dans l'entreprise

    • Enjeux
    • Conclure et assurer le suivi de la négociation

    Application des accords dans l'entreprise

    • Usages et engagements unilatéraux de l'employeur
    • Négociation obligatoire
    • Révision, dénonciation
    • Transfert d'entreprise, mise en cause des accords, notion d'avantages acquis
    • Détermination et modalités d'application
    • Contrôle et contentieux

    Le conflit collectif - le droit de grève

  • Le temps de travail et sa rémunération

    Durée du temps de travail et rémunération

    • La durée légale du travail
    • Les limites du temps de travail (durées maximales journalière, hebdomadaire, temps de repos...)
    • La réglementation sur l'annualisation, la modulation : loi du 20 août 2008
    • Temps de travail des cadres
    • Gérer les heures supplémentaires
    • Exonérations de charges sur les heures supplémentaires et complémentaires et défiscalisation
    • Nouveau statut (réduction des cotisations, déduction forfaitaire de charges patronales...)
    • Gérer le repos obligatoire
    • Gérer le repos compensateur
    • Gérer le travail à temps partiel, gérer les heures complémentaires
    • Les aménagements de la durée du travail (en équipe, astreinte, pause, trajet...)
    • Distinguer "temps de travail effectif", "temps travaillé" et "temps payé"
    • Distinguer "aménagement du temps de travail ATT" et "réduction du temps de travail RTT"
    • Le contrôle de la durée du temps de travail
    • Gérer le CET

    Congés et autres absences

    • La notion juridique d'absence
    • Distinguer les différentes catégories d'absences
    • Identifier les absences avec ou sans maintien de salaire
    • Valorisation des absences
    • Le droit à congés payés, modalités d'acquisition et de prise de congés, durée, articulation avec maladie, accident, maternité et maladie
    • Autres absences rémunérées ou non : accident du travail, congé maternité, parental, congés formation,  congés syndicaux, CIF...
    • Jours fériés
  • Nouveau cadre légal de la FPC et dispositifs de formation

    La nouvelle organisation et les acteurs

    • Pilotage et gouvernance : France Compétences
    • Financeurs : Opérateurs compétences (OPCO), Caisse des Dépôts et Consignations, Régions
    • Collecteurs : URSSAF
    • Gestionnaires et conseils : Opérateurs compétences (OPCO), Branches professionnelles, Conseillers en Evolution Professionnelle

    Le plan de développement des compétences en entreprise

    • Obligations de l'employeur
    • Format du plan et fin des catégorisations des actions de formation

    Les différents dispositifs de départs en formation

    • Les nouveaux formats du CPF (CPF, Projet de transition professionnelle)
    • Le contrat de professionnalisation
    • Reconversion et / ou promotion par l'alternance
    • VAE et bilans de compétences

    Les enjeux qualité

    • La certification des organismes de formation
    • La qualité des actions de formation
  • Gestion et organisation de la formation après la réforme

    L'environnement de la formation professionnelle continue

    • Etat des lieux de la formation professionnelle en France
    • Les enjeux de la réforme 2018 pour l'entreprise et les salariés
    • Positionnement au regard d’autres pays européens
    • Les tendances actuelles et évolutions des dispositifs pédagogiques

    La fonction formation dans l'entreprise

    • Perception et cartographie des services formation
    • Les priorités du responsable de formation
    • Les acteurs et leur rôle (acteurs internes et partenaires externes)

    L'élaboration d'une politique de formation

    • Les étapes de son élaboration
    • Analyse et critiques de politiques formation
    • Les grandes orientations en lien avec la stratégie de développement de l'entreprise

    La conception et la gestion du plan de développement des compétences, le bilan

    • Les objectifs et enjeux du plan
    • La nouvelle définition de l’action de formation
    • Focus sur l'AFEST
    • L'élaboration du plan : les différentes étapes du processus ; l'entretien de recueil des besoins de formation
    • La place et les enjeux du CPF version 2019
    • Le budget et l'adéquation "plan descendant" et "plan remontant"
    • Le bilan de la formation et les divers reporting

    L'achat de formation

    • Le cadrage du besoin
    • La conception du cahier des charges
    • La procédure (appel d'offre...)
    • Le choix des organismes

    L'évaluation de la formation

    • Les niveaux de l'évaluation
    • Le suivi et la mise en œuvre en entreprise
    • La rentabilité ROI versus ROE
  • Gestion du processus de recrutement

    Non-discrimination : analyse du contexte légal et management du processus

    • Analyse du contexte légal
    • Définitions et enjeux
    • L'évolution du cadre légal en matière de non-discrimination : lois (dont loi du 27 janvier 2017)
    • Jurisprudence et sanctions
    • Management du processus
    • Identifier les risques de discrimination lors du recrutement et sécuriser ses processus et pratiques
    • Mettre en place des mesures préventives de non-discrimination à chaque étape du recrutement

    Analyse du contexte global de l'entreprise et de sa stratégie en matière de recrutement

    Conditions techniques, économiques, financières et sociales sous-tendant le recrutement

    La place du recrutement interne ou externe dans la gestion de l'emploi

    Définir les procédures et valider la demande de personnel

    • L'analyse précise de la demande et l'identification du besoin
    • La recherche de candidats (sourcing interne, externe, e-recrutement et réseaux sociaux...)
    • Savoir argumenter ses choix et son plan media
    • Jouer la synergie avec les managers opérationnels et les accompagner lors de leurs recrutements
    • L'analyse des candidatures : le tri des candidatures
    • Les techniques de sélection
    • Les entretiens de recrutement (face-à-face, collectif, téléphonique, directif, semi-directif...)
    • Décision finale et recrutement du candidat
    • Finalisation de l'embauche avec l'administration du personnel

    Accueil et intégration du candidat

    • Enjeux et finalité
    • Rôles des différents acteurs

    Mise en œuvre opérationnelle de la mobilité interne

    • Formalisation des procédures et des règles de mobilité
    • But et stratégie de la mobilité interne

  • Financement personnel - Co-financement

    Pour être certain d'intégrer la formation que vous souhaitez, nous vous invitons à envisager la solution d'un financement personnel en parallèle de toute autre démarche de recherche de financement.

    Dans le cadre d'un financement personnel, le Groupe IGS Formation Continue vous consent une réduction de 20 % sur le montant global de la formation.

    Grâce au partenariat que nous avons développé avec certaines banques, vous pouvez bénéficier d'un "prêt études" à taux très préférentiel.

    Sachez enfin que vous disposez aussi de la possibilité de déduire l'investissement formation de votre revenu fiscal (frais réels).

  • CPF (Compte Personnel de Formation)

    Le compte personnel de formation (CPF) s'adresse à toute personne (salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire...), tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

    Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures et les heures disponibles à cette date ont été transformées en euros à raison de 15 € par heure.

    Pour consulter vos droits : www.moncompteformation.gouv.fr

    Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond (par exemple 500 euros par an pour un salarié dans la limite de 5 000 euros). Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

    Chacun peut mobiliser son CPF pour financer :

    • Une partie d'une formation diplômante - titre certifié RNCP (financement à compléter avec d'autres dispositifs),
    • Un Certificat de Maîtrise de Compétences pour suivre un bloc de compétences issu d'un titre,
    • Un accompagnement personnalisé proposé dans le cadre d'une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

    Vous n'avez pas assez de droits CPF/DIF pour financer votre formation entièrement ? Sachez qu'ils peuvent être complétés par des financements complémentaires aussi appelés abondements ou dotations. Des accords d'entreprise, de groupe ou de branche professionnelle, mais également des partenaires sociaux, d'un Opca interprofessionnel peuvent prévoir des abondements.

  • Plan de développement des compétences

    Le coût de votre formation peut être pris en charge dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation) de l'entreprise. La décision appartient à l'employeur qui finance en direct ou par l'intermédiaire de son OPCO pour les entreprises de 11 salariés et moins.

  • CPF de transition professionnelle

    Mis en place depuis 1er janvier 2019 en remplacement du Congé Individuel de Formation (CIF), le CPF de Transition Professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. C'est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation.

    Les conditions pour bénéficier du CPF de transition professionnelle

    • Vous êtes en CDI : justifier d'une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l'entreprise, quelle qu'ait été la nature des contrats de travail successifs.
    • Vous êtes en CDD : justifier au cours des 5 dernières années et à compter de la date de début de formation de votre qualité de salarié pendant 24 mois consécutifs ou non sous contrat de droit privé, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD, dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois.

    Par dérogation, des modalités particulières d'ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l'issue de leur CDD (conditions similaires à l'ancien congé individuel de formation).

    Le CPF de transition professionnelle est géré, depuis le 1er janvier 2019, par les Fongecif. En 2020, de nouvelles structures, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales prendront le relais pour la gestion des demandes.

    Démarches

    • Contacter votre Fongecif pour obtenir le dossier de demande de financement à compléter
    • Demander une autorisation d'absence à votre employeur au plus tard 4 mois avant la date de début de la formation dans le cadre d'un CDI
    • Effectuer les démarches d'admission auprès du Groupe IGS Formation Continue et faire remplir à l'organisme le volet le concernant
    • Déposer votre dossier au plus tard 2 mois avant le début de la formation

Organisation pédagogique

  • Formation en présentiel à temps partiel

Elle s'inscrit dans le parcours Chargé d'Administration des Ressources Humaines (Bachelor RH).

Méthodes pédagogiques

Cette formation permet le développement des capacités personnelles et professionnelles en alternant apports théoriques et méthodologiques, autodiagnostic, partage d'expériences et de bonnes pratiques entre pairs, mises en situation, entraînement à réaliser.

  • CMC RH
    • Le Certificat de Maîtrise de Compétences RH (CMC) répond à un enjeu d'expertise métier.
    • Il est délivré sur la base d'évaluations et/ou de la présentation d'un portefeuille de preuves attestant que les compétences sont maîtrisées et mises en œuvre.
    • La certification CMC RH peut-être capitalisable en vue de l'obtention d'un titre certifié par l'Etat de niveau I, II ou III (sous réserve des pré-requis académiques).

Paris

Durée

16 jours

Tarifs

3 920,00 € HT

Frais de dossier : 120,00 €

Certification : 800,00 € HT

Codes CPF

Salariés : 248091
Demandeurs d'emploi : 248091

Prochaines dates

  • du 06 novembre 2019
    au 13 décembre 2019

Lyon

Durée

16 jours

Tarifs

3 920,00 € HT

Frais de dossier : 120,00 €

Certification : 800,00 € HT

Codes CPF

Salariés : 248091
Demandeurs d'emploi : 248091

Prochaines dates

  • du 25 septembre 2019
    au 17 juin 2020

Ce programme est susceptible d'être ajusté en fonction du profil des participants.